Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à Chambéry

Sommeil

Nous faisons tout pour inculquer à nos enfants de bonnes habitudes d’hygiène personnelle, comme se brosser les dents et se laver. Par contre, nous ne portons peut-être pas autant d’attention à leurs habitudes de sommeil. Le sommeil joue un important rôle réparateur et constitue un élément essentiel de la croissance et du développement de l’enfant.

Il est primordial de bien cerner les besoins de sommeil de votre enfant et de déceler rapidement de possibles problèmes. Les enfants ont besoin de beaucoup de sommeil pour refaire le plein d’énergie et mener à bien leurs activités.

Voici quelques signes à surveiller pouvant vous faire évoquer une qualité de sommeil insuffisante :

  • Baisse des résultats scolaires

  • Baisse ou augmentation excessive de l’appétit

  • Céphalées ou migraines

  • Comportement hyperactif

  • Problèmes de concentration

Voici quelques recommandations de l’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants pour favoriser de bonnes habitudes de sommeil chez les enfants :

Conseil no 1 : La chambre de votre enfant doit être rassurante, sécuritaire et calme. Éloignez du lit les appareils électroniques et autres, ou même gardez-les hors de la chambre.

Conseil no 2 : Adoptez une routine pour l’heure du coucher. Il est important d’instaurer une courte routine pour l’heure du coucher. Elle aide votre enfant à se détendre et à s’endormir. Elle doit être constante et prévisible. Cette routine doit commencer dans la chambre de l’enfant de 15 à 30 minutes avant l’heure du coucher.

Conseil no 3 : Adoptez un horaire régulier. Il est important de respecter tous les jours la routine et l’heure du coucher, même en fin de semaine.

Conseil no 4 : Apprenez à votre enfant à s’endormir seul. Lorsque l’enfant atteint l’âge de six mois, les parents peuvent commencer graduellement à s’éloigner de son chevet, afin de l’habituer à s’endormir seul.

Conseil no 5 : Dans la journée, privilégiez des activités qui favorisent le sommeil de l’enfant. L’exercice durant la journée aidera l’enfant à bien dormir le soir, alors que l’exercice peu avant le coucher risque de causer des difficultés d’endormissement. L’idéal est d’éviter l’exercice dans les deux ou trois heures qui précèdent le coucher.

 

Nous avons tous besoin d’une bonne nuit de sommeil. Or, comme toute bonne habitude, elle s’acquiert en bas âge.

Pour en savoir plus sur les bonnes habitudes de sommeil, consultez votre chiropracteur.

Références:


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.