Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à Chambéry

Prévention

Un grand nombre de salariés travaillent assis à un poste de travail, les yeux rivés sur l'écran d'un ordinateur durant de longues heures. Sans vous en rendre compte, vous adoptez des postures qui peuvent nous porter préjudice. Peuvent alors se manifester un mal de cou, une douleur entre les omoplates, aux épaules ou aux coudes, ou encore des engourdissements aux mains. Lombalgie, tendinite, syndrome du canal carpien, etc., peuvent être prévenus en débutant par l’ajustement approprié du poste de travail.

Un poste de travail adapté à votre physionomie vous évitera douleurs et inconforts. Veillez à adopter une posture adéquate, vous serez plus efficace !

Étape 1 : La chaise

Une chaise munie d’un support lombaire favorise une meilleure posture.

La position : En position assise, les coudes sont fléchis à 90 degrés reposant sur les accoudoirs au plus près du corps. Les épaules sont détendues et les mains accèdent facilement au clavier. Les jambes ne sont pas croisées et les genoux sont pliés à angle droit. Les pieds reposent au sol ou sur un repose-pied.

Étape 2 : L'écran

La position : L’écran doit être placé en face de l’utilisateur, le haut de l’écran à la hauteur des yeux et incliné selon le confort. Une inclinaison vers l'arrière de 5 à 20 degrés peut faciliter votre lecture. De même, les porteurs de verres progressifs, peuvent placer l’écran un peu plus bas. 

Bien positionner l’écran évite les torsions au niveau du cou, qui peuvent entraîner à long terme des douleurs cervicales. Placez l’écran à une distance de 90 à 70 cm de vos yeux (environ la longueur de votre bras)

Étape 3 : Le clavier

Un clavier mal adapté peut être la cause de désordres chroniques, tel que le syndrome du canal carpien.

La position : Le clavier doit être placé directement en face de vous, de manière à ce que les poignets restent dans le prolongement naturel des avant-bras. Privilégiez un clavier ergonomique si vous êtes sujet aux blessures aux mains et aux poignets. Rabattez les pattes du clavier afin d’éviter de « casser » les poignets.

L'utilisation des appuis-poignets durant les périodes de repos minimise la pression directe sur les tendons, les nerfs et les vaisseaux sanguins des poignets. Cela diminue ainsi le risque de développer le syndrome du canal carpien.

Étape 4 : La souris

Les mouvements répétitifs avec la souris peuvent être à l'origine de douleurs à l’épaule, au coude et au poignet, ainsi que de tendinites. Une souris bien positionnée peut éviter ces désagréments.

La position : La souris doit être placée à côté du clavier et au même niveau. N'utilisez pas seulement le poignet pour déplacer la souris, utilisez votre bras globalement. Pensez à réglez le ratio de déplacement entre la souris et le curseur de manière à diminuer l’amplitude de mouvement du bras !

Votre poste de travail est maintenant bien ajusté

Pour plus de conseil, consulter votre chiropracteur !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.