Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à Chambéry

Alimentation

La constiaption, c'est comme             . C'est quand on attends quelque chose qui, en fin de compte, ne vient            . En plus, ce qulque chose demande le plus souvent beacoup d'efforts. Et pour toute cette peine qu'on s'est donnée, on obtient parfois que quelques •••. Ou alors, ça fonctionne, mais            pas souvent.

Remédier aux "blocages" légers ou passagers

La position

Dans le cadre d'une étude, Dov Sikirov, un médecin israélien a conclu que faire ses besoins en position accroupie prenait en moyenne cinquante secondes et les participants estimaient ensuite avoir pleinement accompli leur mission, tandis qu'en position assise, la même procédure durait en moyenne cent trente secondes et n'était pas considérée comme aussi efficace.

Faut-il  donc désormais que nous descendions tous de nos trônes de porcelaine et fassions nos besoins dans un trou au-dessus duquel nos jambes tremblantes nous maintiendraient tant bien que mal en position accroupie ? La réponse est non.

On peut aussi s'accroupir en restant assis. Il suffit de poser les pieds sur un petit tabouret bas et pencher légèrement le buste en avant.

Les choix alimentaires

Au menu : les fibres alimentaires. Champions dans leur catégorie : le tégument (enveloppe de la graine) du plantain des Indes ou, plus goûteux, le pruneau. Tous deux riches en fibres, ils contiennent des substances actives qui véhiculent une plus grande quantité d'eau dans l'intestin, ce qui redonne un peu de souplesse à des selles trop dures. Il faut attendre deux à trois jours pour profiter pleinement de leurs effets.

Vous pouvez vous procurer des fibres alimentaires sous forme de comprimés ou de sachet en pharmacie ou en parapharmacie.

Les fibres c'est bien, mais ça ne sert pas à grand-chose si on ne boit pas suffisamment.

L'hydratation

Boire beaucoup n'est utile que si on en a vraiment besoin. Si l'on boit déjà suffisamment, boire d'avantage n'apporte rien. En revanche, si le corps est déshydraté les selles sont plus dures.

Objectif : 1,5 L d'eau par jour (environ 8 verres d'eau). Une cure (de courte durée) d'Hépar peut faciliter le transit.

Là où il y a de la gêne ...

... il n'y a pas de plaisir ! Quand on a besoin d'aller aux toilettes, il faut y aller. Surtout quand notre intestin fait preuve de régularité. Si, côté digestion, vous êtes plutôt du matin et que vous réprimez cette envie, vous violez un accord tacite. L'intestin veut travailler selon les horaires habituels. Il suffit de renvoyer quelques fois le bol fécal dans la file d'attente pour habituer les muscles et les nerfs à la marche arrière. Sans compter que dans la file d'attente, le temps passe tandis que l'eau continue d'être extraite. Et la commission durcit, durcit ...

Les probiotiques et les prébiotiques

Ce sont de gentils micro-organismes vivants peuvent redonner un souffle de vie à un intestin démotivé. Pour se les procurer, rendez-vous en pharmacie.

La balançoire

Vous aimez les méthodes peu conventionnelles ? Essayez la balançoire. Assis sur le trône, penchez le buste en avant jusqu'à toucher les cuisses, puis redressez-vous en position assise. Répétez le mouvement plusieurs fois – vous verrez : ça marche !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.