Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à Chambéry

Sport

L’été arrive à sa fin et les programmes sportifs recommencent : c’est le bon moment de réfléchir aux moyens de bien se préparer à l’entraînement, de prévenir les blessures et de les traiter.

Que vous pratiquiez un sport depuis peu ou que vous soyez un adepte expérimenté, voici quatre mesures afin de prévenir les blessures :

  1. S’échauffer :

Plus de 30 % des blessures traitées dans les cliniques de médecine sportive sont liées aux muscles squelettiques1. Les échauffements permettent non seulement d’améliorer la dynamique musculaire afin de prévenir les blessures mais aussi de préparer le corps pour le stress de l’exercice.

Ils peuvent même vous permettre de bouger plus vite. Un minimum de 15 minutes d’échauffement avant un exercice quel qu’il soit est nécessaire pour en tirer le maximum de bienfaits. Idéalement, la séance d’échauffement doit comprendre des étirements à la fois « statiques » et « dynamiques ». Un étirement est statique lorsqu’on le tient pendant un certain temps (par exemple, ramener le talon sur la fesse). Les étirements dynamiques se font en mouvement (par exemple, les fentes avant).

 

  1. Veiller à boire de l’eau et à manger :

Les études récentes indiquent, qu’ingérés de façon adéquate, les liquides et les nutriments pendant une séance d’exercice améliore la performance sportive2. Dans le cadre d’une activité physique intense, les électrolytes (comme les boissons pour sportifs), les hydrates de carbone et les protéines constituent des éléments importants avant et après l’entraînement : ils permettent de maintenir le poids du corps, reconstituer les réserves d’énergie dans les muscles, fournir les protéines nécessaires à la guérison des tissus et réduire le risque de déshydratation.

 

  1. Se reposer :

Les blessures dues au surentraînement comptent parmi les plus courantes. Le phénomène du surentraînement se produit lorsqu’un sportif fait trop d’exercice sans se laisser une période de récupération suffisante par la suite3. Cela entraîne toutes sortes de conséquences telles qu’une baisse de la performance, l’affaiblissement du système immunitaire, des lésions musculaires, une diminution des réserves d’énergie musculaire, ainsi que de la fatigue. Il est important que les sportifs intègre dans leur programme un temps de récupération suffisant entre les périodes d’entraînement.

 

  1. Reconnaître les blessures :

Que ce soit pendant les entraînements ou les compétitions, les sportifs sollicitent beaucoup leur corps et en attendent beaucoup en retour. C’est pourquoi ils sont sujets aux blessures. Ceci pouvant donner lieu à des entorses, des restrictions dans la mobilité, des maux de dos ou de cou, etc. Il est important que les sportifs portent attention aux petites blessures et les fassent soigner avant qu’elles s’aggravent. Il est établi que la chiropraxie peut soulager ces maux par le recours à divers soins.

 

Actuellement, aussi bien les sportifs amateurs que professionnels se tournent vers les chiropracteurs pour qu’ils intègrent leur équipe de professionnels de la santé.

Pour déterminer quelles activités et quels exercices correspondent le mieux à vos besoins, adressez-vous à votre chiropracteur.

Références

1. Woods K, Bishop P, Jones E. Warm-up and stretching in the prevention of muscular injury. Sports Med. 2007; 37(12): 1089-99. PMID: 18027995.

2. American College of Sports Medicine; American Dietetic Association; Les diététistes du Canada. Joint Position Statement: nutrition and athletic performance. Med Sci Sports Exerc. 2000; 32(12): 2130-45. PMID: 11128862.

3. Fry RW, Morton AR, Keast D. Overtraining in athletes: an update. Sports Med. 1991; 12(1): 32-65. PMID: 1925188.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.