Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à Chambéry

Reconnaissance

Reconnaissance

Reconnaissance légale

2002 : la chiropraxie est reconnue par le ministère de la santé

Installés en France depuis près d’un siècle, les chiropracteurs français ont attendu la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, avant d’être reconnus et de voir « l’usage du titre de chiropracteur […] réservé aux personnes titulaires d’un diplôme ».

2011 : les chiropracteurs deviennent les thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical

En 2011, le décret relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie définit ce statut très favorable, dans le paysage français des thérapies manuelles, en vertu de la qualité des preuves scientifiques sur l’efficacité de la chiropraxie comme de la qualité de la formation reçue par l’ensemble des professionnels diplômés en exercice.

2013 : les chiropracteurs sont enregistrés auprès de l’agence régionale de santé

Comme tous les professionnels de santé et les autres usagers de titres professionnels du champ sanitaire (ostéopathes, psychothérapeutes, notamment), les chiropracteurs français se voient désormais attribuer un numéro ADELI, soumis à la vérification de leur diplôme par leur agence régionale de santé.

En 2013, tous les chiropracteurs membres de l’AFC ont été enregistrés auprès de l’ARS et ont reçu un numéro ADELI après que leur diplôme a été vérifié.

Reconnaissance médicale

Label de la HAS - Évaluation du patient atteint de cervicalgie et prise de décision thérapeutique en chiropraxie

Cette recommandation de bonne pratique a reçu le label de la HAS. Ce label signifie que cette recommandation de bonne pratique a été élaborée selon les procédures et les règles méthodologiques préconisées par la HAS. 

En savoir plus 
https://www.ifec.net/non-classe/recommandations-de-bonne-pratique-en-chiropraxie​
 

Rapport de l’Académie nationale de médecine​

En France, dans le rapport « Thérapies complémentaires : leur place parmi les ressources de soins », l’Académie nationale de médecine reconnait pour la première fois l’intérêt des manipulations vertébrales dans la prise en charge des lombalgies, des cervicalgies, mais également des céphalées d’origine cervicale.

Elle souligne en outre la qualité de la formation dispensée par l’Institut franco-européen de chiropraxie qui est présentée comme « identique aux écoles de médecine ». « A la différence de l’ostéopathie, précise le rapport, la chiropraxie n’est dispensée en France que dans un établissement, [… et] dure six ans […]. Le programme est proche des deux premiers cycles d’études médicales […] ». Un programme dispensé par 65 enseignants dont 10 médecins quand « le corps enseignant [des écoles d’ostéopathes] est composé, exclusivement ou presque, d’ostéopathes non-médecins ».
 

En savoir plus :

Réalisation & référencement

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.