Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à St-Baldoph, Savoie

Nouveaux nés et la chiropraxie

La naissance est la première épreuve de la vie. Aussi naturelle et normale soit elle, elle impose des contraintes importantes, d’autant plus s’il est nécessaire d’utiliser une ventouse ou des forceps.

Ces contraintes se concentrent sur les muscles, les articulations et le système nerveux de la colonne vertébrale encore fragile du nouveau-né. Il n’est donc pas rare de voir des bébés naître avec une asymétrie du crâne, un torticolis, souffrant de coliques ou de difficultés à téter.

Il est recommandé de faire vérifier la colonne vertébrale du bébé, afin de s’assurer que l’accouchement n’a pas perturbé sa mécanique vertébrale, notamment crânio-cervicale.

Les soins chiropratiques dispensés au nouveau-né sont évidemment spécifiques, mais aussi sûrs et efficaces que ceux pratiqués sur les adultes. C’est par des pressions douces que le chiropracteur travaille sur la colonne vertébrale du nouveau-né pour diminuer les tensions musculaires, articulaires ou méningées, et corriger les interférences du système nerveux.

'enfant apprend à tenir sa tête, s'asseoir, à ramper puis à marcher, porter un cartable lourd, faire du sport (vélo, roller, foot...). Tous ces apprentissages s'accompagnent de chutes et / ou microtraumatismes.

Le suivi chiropratique pendant la croissance de l'enfant est donc particulièrement recommandé.

Pour l’adolescent, il s’agit de la deuxième phase de croissance importante. A la suite des changements hormonaux dus à la puberté, l’adolescent atteint sa taille adulte.

C’est souvent durant cette période de croissance qu’apparaissent les scolioses. Le suivi chiropratique permet de surveiller l’apparition de celles-ci ainsi que leur évolution. Le travail du chiropracteur permet de diminuer les douleurs liées à la déformation de la colonne et de limiter dans la mesure du possible son évolution. Il peut se faire en parallèle d’un traitement par corset.

De même, nombreux sont les adolescents qui suivent un traitement orthodontique. Ces derniers peuvent être à l’origine de maux de tête, de douleur cervicales… mais aussi de trouble postural !

 

Le suivis chiropratique est donc particulièrement intéressant chez les adolescents.

Quand consulter un chiropracteur ?

Les raisons sont nombreuses, en voici une liste non exhaustive :

  • En prévention 
  • Torticolis
  • Scolioses
  • Port d’un appareil dentaire
  • Douleur suite à une chute
  • Suivi sportif
  • Douleur de dos ou d’articulation
  • Règles douloureuses
  • Maux de tête

Votre chiropracteur associe au geste thérapeutique des conseils posturologiques et hygiéno-diététiques afin que la croissance de votre adolescent se passe dans les meilleures conditions possibles.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.