Anne-Sophie Delene
Chiropracteur à Chambéry en Savoie

Foire aux questions sur la chiropraxie

Questions

Oui. De nombreuses études médicales et gouvernementales ont aussi démontré l'efficacité des soins chiropratiques pour des problèmes neuro-musculaires notamment des maux du dos, maux de tête, migraine, etc.

93% des patients sont satisfaits par la chiropraxie
(source: British Medical Journal)

40% en MOINS d'absentéisme dans les entreprises

(source: Back office Santé)

Une subluxation vertébrale est un blocage articulaire qui peut engendrer des troubles musculaires, articulaires et neurologique. Elle peut être due à un stress physique (chutes, accidents, conditions de travail, manque d'exercices, etc.), chimique (toxines, drogues, pollution, etc.) ou psychologique. Des symptômes variés peuvent alors se manifester : douleurs, faiblesses, inflammations, troubles fonctionnels, organiques, malaises et autres dysfonctionnements.

Un ajustement chiropratique est une pression ou impulsion ponctuelle et spécifique par le chiropracteur qui consiste à corriger les blocages articulaires en vue de mobiliser l'articulation et ainsi rééquilibrer le corps, stimuler le système nerveux et rétablir la fonction. Les ajustements chiropratiques sont normalement sans douleur.

Parce que notre corps fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 !

Lorsque les contraintes ou stress que subit notre corps sont plus forts que ce qui permet à notre corps de se régénérer, le corps tend à se bloquer et à créer des compensations. Les soins chiropratiques en phase de non douleur sont donc essentiels pour prévenir des douleurs mais surtout pour améliorer notre santé physique, mentale et émotionnelle.

La chiropraxie est une profession de santé naturelle qui n'a pas recours aux médicaments ou acte chirurgical. Dans tous les pays où la chiropraxie est reconnue, les chiropracteurs sont des professionnels de santé de premier contact, c'est à dire qu'ils sont amenés à établir un diagnostic dans leur champ de compétence pour ensuite soigner ou éventuellement référer vers un autre spécialiste.

FORMATION

Extraits du rapport de l’Académie de médecine du 5 mars 2013 au nom d’un groupe de travail de la commission XV* portant sur les Thérapie Complémentaires:
« À la différence de l’ostéopathie, la chiropraxie n’est enseignée en France que dans un établissement privé, l’Institut Franco-Européen de Chiropractique (IFEC), sur deux sites : Ivry et Toulouse. La formation, ouverte aux bacheliers scientifiques (mise à niveau possible pour les autres), dure 6 années pour 5 500 heures de cours. »
« On dénombre actuellement 29 établissements privés agréés pour la formation en ostéopathie, ouverts aux titulaires du baccalauréat (50 à 80% des postulants ayant échoué aux épreuves d’admission aux études de médecine ou de kinésithérapie).
Les études, dont la durée minimale fixée par décret est d’au moins 3 ans (pour un minimum de 2 660 heures), est largement variable suivant les établissements (3 à 6 ans). »
Aujourd’hui, il existe plus de 20 000 ostéopathes à la formation très hétérogène. Le patient devra vérifier le contenu de la formation, le diplôme et le nombre d’années d’études de l’ostéopathe avant de consulter.
 

ACTES AUTORISES

Les chiropracteurs ont les compétences requises et ont le droit de manipuler les cervicales sans certificat médical.
Extrait du décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de la chiropraxie :
« Les actes de manipulation du rachis cervical sont réalisés, par le praticien justifiant d'un titre de chiropracteur »
« Après un diagnostic établi par un médecin attestant l'absence de contre-indication médicale à la chiropraxie, le praticien justifiant d'un titre de chiropracteur est habilité à effectuer les manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois. »
 

Les ostéopathes ont besoin obligatoirement d’un certificat délivré par le médecin pour toute manipulation cervicale.
Extrait de décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie :
« Après un diagnostic établi par un médecin attestant l'absence de contre-indication médicale à l'ostéopathie, le praticien justifiant d'un titre d'ostéopathe est habilité à effectuer les actes suivants :
1° Manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois ;
2° Manipulations du rachis cervical. »

Le chiropracteur se focalise sur l’état de santé de la colonne vertébrale et ses conséquences. Il prend en charge des syndromes douloureux de la colonne vertébrale et de l’appareil locomoteur en redonnant au système nerveux son fonctionnement optimal.
L’ostéopathie met l’accent sur le bon mouvement des tissus du corps et sur leur impact sur la circulation sanguine.​

Reconnaissance légale

2002 : la chiropraxie est reconnue par le ministère de la santé

La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner.

 

2011 : les chiropracteurs deviennent les thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical

En savoir plus : Lire le décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie sur legifrance.gouv.fr

 

2013 : les chiropracteurs sont enregistrés auprès de l’agence régionale de santé

Comme tous les professionnels de santé et les autres usagers de titres professionnels du champ sanitaire, chaque chiropracteur français un numéro ADELI, soumis à la vérification de leur diplôme par leur agence régionale de santé.

Reconnaissance médicale

Label de la HAS - Évaluation du patient atteint de cervicalgie et prise de décision thérapeutique en chiropraxie

Ce label signifie que cette recommandation de bonne pratique a été élaborée selon les procédures et les règles méthodologiques préconisées par la Haute Autorité de Santé.

Rapport de l’Académie nationale de médecine​

L’académie nationale de médecine reconnaît pour la première fois l’intérêt des manipulations vertébrales dans la prise en charge des lombalgies, des cervicalgies, mais également des céphalées d’origine cervicale.

Elle souligne en outre la qualité de la formation dispensée par l’Institut franco-européen de chiropraxie qui est présentée comme « identique aux écoles de médecine ». « A la différence de l’ostéopathie, précise le rapport, la chiropraxie n’est dispensée en France que dans un établissement, [… et] dure six ans […]. Le programme est proche des deux premiers cycles d’études médicales […] ». Un programme dispensé par 65 enseignants dont 10 médecins quand « le corps enseignant [des écoles d’ostéopathes] est composé, exclusivement ou presque, d’ostéopathes non-médecins »

La chiropraxie n'est pas encore remboursée par la sécurité sociale. Par contre les séances de chiropraxie peuvent être remboursées, partiellement ou totalement, par certaines mutuelles. Il peut s'agir d'un montant global par an, ou bien d'un montant par séance.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de l'Association Française de Chiropraxie sur lequel la liste des mutuelles concernées est régulièrement mise à jour.

Les remboursements des consultations chiropratiques apparaissent désormais en clair sur la majorité des contrats le permettant. Demandez une attestation à votre chiropracteur.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.